Loading...

Blog

Tout va bien ! Utiliser nos positions d’excellence (Ep. 8)

(Temps de lecture : 3′)

Dans l’épisode précédent, nous avons appris comment amadouer davantage notre crocodile en utilisant l’ancrage.

Allons encore plus loin ! Voici ma troisième technique qui permet de renforcer les deux premières :

Les positions d’excellence

Comme la cohérence cardiaque et l’ancrage, elles activent notre système nerveux parasympathique.  Sur commande !

De quoi s’agit-il ?

Dans certaines positions du corps, nous nous sentons bien. Le principe des positions d’excellence consiste à identifier ces positions et les utiliser sciemment.

Exemple : la directrice d’une agence bancaire a remarqué un phénomène étrange. Lorsque quelqu’un vient dans son bureau de mauvaise humeur, elle réagit plus calmement si elle fait attention à s’asseoir confortablement au fond de son siège.
Etonnant, non ?
Elle a fait plusieurs essais au fil des mois et a pris conscience que la position de son corps avait un impact sur sa façon de réagir.

Elle avait raison ! Je l’ai encouragée à rendre ce réflexe davantage conscient et le transformer en savoir-faire.

Puisqu’elle était sensibilisée à ce phénomène, je suis allé plus loin et nous avons identifié un comportement que je nomme position d’excellence. Quand elle est debout, sa position efficace consiste à s’appuyer solidement sur ses deux pieds et se sentir ancrée dans le sol. Son corps ressent la même sensation que quand elle est calée dans son fauteuil.

Comme elle, chacun de nous dispose de ses positions d’excellence. Quelles sont les vôtres ?

Cherchez-les !

Bougez sur votre siège. Quelle est votre position la plus confortable ? Fermez les yeux, ressentez-la. Celle qui vous rend solide, prêt.e à résister à l’attitude pénible d’un interlocuteur agressif, ou envahissant, ou décourageant.

Au passage, remarquez que j’emploie ces adjectifs à dessein. Ils correspondent aux trois réactions émotionnelles majeures des épisodes précédents :

Remarquez-le à partir de maintenant. Lorsque vous vous sentez bien, votre corps s’installe dans certaines positions, toujours les mêmes: les positions d’excellence.

Position d)excellenceObservez-vous aujourd’hui et demain. Comment vous asseyez-vous ? Comment vous tenez-vous debout ?

Faites des rapprochements avec des positions que vous adoptez naturellement, ou volontairement, dans vos activités sportives, artistiques, et dans lesquelles vous vous sentez bien.

Entraînez-vous à reproduire ces positions, ou ces gestes, dans les moments délicats, face à un interlocuteur ou dans une situation où vous sentez votre crocodile désemparé prendre le dessus.

Lorsque nous reproduisons ces attitudes, notre corps le remarque et fabrique les substances chimiques liées au plaisir de ces positions.

Nous utilisons ici une propriété analogue à l’ancrage et à la cohérence cardiaque des deux derniers épisodes. Notre corps dialogue ainsi avec notre crocodile par des messages physiques simples, les seuls qu’il comprenne.

Essayons de combiner nos trois techniques

Astuce : nous pouvons associer les trois techniques pour amplifier le déclenchement de notre bien-être. Quand nous pratiquons la cohérence cardiaque, adoptons une de nos positions confortables, toujours la même. Ajoutons-y un geste d’ancrage, qui va renforcer notre bien-être et, en retour l’efficacité de notre exercice de cohérence cardiaque.

Au moment où nous aurons besoin d’apaiser les alertes de notre crocodile, par exemple lors d’une réunion ou d’un entretien difficile, associons une ou deux respirations plus un geste d’ancrage plus une position d’excellence. Le résultat en sera renforcé.

Prenons conscience de la puissance de votre crocodile ! La combinaison de ces trois techniques nous offre un impact fort et rapide sur notre stress et notre tendance à réagir de façon impulsive. Cela nous permet de faire de notre crocodile un allié plutôt que de subir ses réactions.

Ces techniques nous connectent avec nos sources de bien-être : n’oublions pas qu’elles sont à notre disposition en permanence. La seule clé pour y accéder est de pratiquer !

 

Prochain épisode, mercredi 18/11 : Désamorcer les conflits par l’écoute

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des conseils et méthodes pour évoluer dans votre domaine