Loading...

Blog

Les 18 défis du manager 2.0

Dans ce blog, je parle souvent de ce manager que nous rêvons tous de devenir et/ou de manager ce nouveau leader capable de gérer et de révéler le talent de ses collaborateurs tout en exprimant pleinement le sien. Il s’agit bien là d’un objectif idéal, mais comment faire pour nous améliorer concrètement, au quotidien ? Par où commencer ? Je vous propose aujourd’hui 6 axes de travail et 18 éléments clés pour progresser vers ce que certains appellent le management 2.0.

  • Gestion des émotions (axe central) : en tant que manager il est essentiel de pouvoir gérer nos propres réactions émotionnelles. Il s’agit de nous manager nous-mêmes avant de pouvoir manager les autres.

Défi 1 : apprendre à dominer nos propres émotions (colère, frustration, paralysie face à un situation compliquée, etc) et éviter de transmettre notre stress à nos équipes.

Défi 2 : être conscient de notre talent (ce qui nous est facile et naturel) et de nos difficultés. Organiser notre travail en conséquence, et déléguer ce qui peut l’être.

Défi 3 : créer une ambiance qui favorise la confiance.

  • Production de résultats à court terme (axe résultats/ présent) : pour obtenir des résultats solides et significatifs à court terme il est nécessaire de définir clairement les objectifs, d’adapter les demandes au potentiel de chacun et d’assurer un suivi attentif de l’ensemble. Trois défis s’en suivent. :

Défi 4 : adapter l’exigence de résultats au potentiel et aux capacités de chaque collaborateur ; ce qui suppose une bonne connaissance de nos équipes.

Défi 5 : identifier les sources de motivation et d’engagement de chacun vis-à-vis des objectifs que nous proposons, en étant conscients que ces sources varient fortement selon les personnalités.

Défi 6 : promouvoir une atmosphère propice à l’apprentissage continu, à l’innovation et à la génération d’idées nouvelles permettant une amélioration régulière des façons de faire et des résultats.

  • Développement de la proactivité par rapport aux résultats futurs (axe résultats/ futur) : le management 2.0 permet aux collaborateurs de travailler de façon autonome au sein d’un cadre définit. Le manager détermine les valeurs et le sens qui permettent aux collaborateurs de trouver leurs points de repère tout en leur permettant d’innover et de changer à l’intérieur de ce cadre. Les trois défis correspondant sont les suivants :

Défi 7 : fournir des directives générales qui permettent aux collaborateurs de comprendre le sens de leur action tout en laissant d’amples marges de manœuvre, en particulier à ceux qui en ont le plus besoin.

Défi 8 : proposer des objectifs à moyen et long terme à retravailler et préciser régulièrement avec les équipes.

Défi 9 : promouvoir l’amélioration continue et les comportements innovants grâce à des systèmes de feed-back, à tous les niveaux. Garder à l’esprit que ceux qui réalisent les tâches sur le terrain possèdent des savoirs pratiques et des informations indispensables.

  • Identification et développement des talents de chacun (axe individus/ présent) : le management 2.0 encourage le développement continu des talents et des compétences. Ce qui requiert la mise en place de processus de feedback réguliers, et la création d’un environnement de travail qui encourage l’auto-apprentissage et la formation.

Défi 10 : s’assurer que chaque collaborateur bénéficie de feedback réguliers pour mieux se connaître et améliorer ses performances.

Défi 11 : organiser des entretiens réguliers d’évaluations des compétences avec chaque collaborateur. Établir des plans d’action à partir de ces processus de feedback pour garantir le développement de ces compétences.

Défi 12 : créer un environnement favorable à l’apprentissage. Accueillir les nouvelles idées, faciliter les initiatives, accepter les erreurs, favoriser la capitalisation des bonnes pratiques.

  • Mise en évidence du potentiel de chacun (axe individus/ futur) : il s’agit pour le manager de parier sur l’autonomie et les capacités potentielles de ses collaborateurs et de faciliter leur émergence.

Défi 13 : révéler et développer le potentiel de chaque collaborateur. Générer ainsi un cercle vertueux de satisfaction et d’amélioration des résultats individuels et collectifs.

Défi 14: stimuler l’autonomie dans le fonctionnement des équipes. Progresser vers un leadership partagé dans lequel les collaborateurs gèrent et sont responsables de certains aspects de l’organisation.

Défi 15 : enrichir le mode de fonctionnement au sein des équipes. Permettre à chacun d’exprimer plus et mieux ses talents, sa personnalité et ses compétences. Faire en sorte que les différences de caractères ne soient pas des occasions de tension mais des sources d’enrichissement et de performance.

  • Coordination des équipes et circulation de l’information (axe collectif) : il s’agit pour le manager de créer les conditions de la cohésion de son équipe pour que tous travaillent ensemble, en partageant et collaborant entre eux et avec les autres équipes. Le manager favorise la fluidité et la richesse des relations, il contribue à renforcer la cohésion.

Défi 16 : développer consciemment la cohésion interne des équipes concernées, en encourageant à tous les niveaux la collaboration et les attitudes positives, envers les autres.

Défi 17 : renforcer la communication et la collaboration avec les autres équipes de l’entreprise et avec les parties prenantes externes (clients, fournisseurs, sous-traitants, par exemple).

Défi 18 : assurer une circulation efficace de l’information en interne et en externe, en pariant sur la transparence et en donnant du sens aux actions entreprises et aux décisions prises.

N’hésitez pas à me faire parvenir vos remarques et commentaires sur ce schéma que je vous propose !

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des conseils et méthodes pour évoluer dans votre domaine