Loading...

Mois : mars 2014

Le difficile équilibre dans l’usage des outils numériques

Comment s’assurer que nos outils numériques ne deviennent pas des pièges ?
Pour Sherry Turkle, professeure de Social Studies of Science and Technology au MIT nous vivons dans un univers technologique où « nous avons sacrifié les conversations au profit de la simple connexion« .
Cette évolution, nous la vivons souvent dans nos bureaux : de plus en plus connectés, de plus en plus pressés, nous écourtons les conversations et préférons souvent nous envoyer des emails. Mais attention, prévient la chercheuse, « quand nous communiquons à travers nos appareils digitaux nous modifions sans nous en rendre compte nos habitudes comportementales. Nous attendons des réponses de plus en plus rapides. Et pour les obtenir nous posons des questions plus simples, nous allons vers des modes de communication plus basiques, même sur des sujets importants.  »
Elle signale les dangers de cette connexion permanente sans réelles conversations avec les autres : « Nos appareils nous offrent trois illusions puissantes :
1- l’illusion que nous serons toujours écoutés,
2- que nous pouvons focaliser notre attention sur ce que nous voulons,
3- que nous n’avons jamais besoin d’être seuls ».
Sherry Turkle met en évidence l’exemple des réunions de travail durant lesquelles l’attention des participants va et vient entre la réunion et leur smartphone : sont-elles vraiment efficaces ? Elle rappelle la nécessité et le bienfait de conversations suffisamment fréquentes en face-à-face pour nourrir le sentiment d’appartenance des équipes.
Et si nous levions le nez de nos écrans et allions parler à nos collègues au lieu de leur envoyer un email ?

Sherry Turkle est l’auteur d’un livre intitulé « Alone Together: Why We Expect More From Technology and Less From Each Other » (« Etre seuls ensemble, ou pourquoi nous en attendons davantage de la technologie… et moins les uns des autres »), Ed. Basic Books).
je vous invite à lire sa tribune publiée dans le NYTimes (en anglais). Je vous recommande également, en français cette fois, l’article de Tommy Pouilly sur Sherry Turkle et sur son livre.

Newsletter
Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des conseils et méthodes pour évoluer dans votre domaine